A la Une vendredi 9 octobre

Bonjour, bienvenue dans le français à la une. Ce podcast a pour objectif d’apprendre le français avec la presse.

Je suis Viviane, et je vous aide à décrypter les titres des journaux ceux que vous lisez en première page, qui font ce que l’on appelle : la Une

J’ai pris les Unes de 4 journaux regionaux aujourd’hui.

La Provence titre « on remet le couvert » .Après avoir fermé la semaine dernière pour cause de forte augmentation de la Covid 19, les restaurants de Marseille et Aix en Provence ont rouvert. Quand on met le couvert c’est qu’ on met la table, couteau, fourchette et cuillère sont appelés les couverts, on met le couvert, on prépare la table pour manger. Remettre le couvert littéralement on retourne à table, on remet les assiettes c’est ce que les restaurateurs vont faire mais au sens plus large on utilise cette expression pour dire refaire quelque chose, et souvent c’est utilisé pour dire qu’on refait l’acte sexuel.


Dans le Sud de la France encore, Le quotidien le Midi Libre annonce que pour le moment « Montpellier et Toulouse sont en sursis » je vous ai parlé de ce terme vendredi dernier, le sursis est un délai, ou une sentence est reportée. La fermeture des bars pour ces 2 villes est en attente, elle dépend de l’évolution de la contamination ce week end.

L’éclaireur, journal local des Pas de la Loire montre en une un soignant masque avec ce titre « au bout du rouleau » les soignants sont au bour du rouleau l’expression signifie être très fatigues, ils en ont assez, non pas de la Covid mais à cause des violences qu’ils subissent aux urgences.


Enfin ce matin, Le courrier de l’Ouest écrit « étudiants : ils quittent Angers, faute de logements » faute de ou par manque de. Exemple : faute d’imagination il ne pourra pas écrire une bonne histoire. Parce qu’il n’a pas d’imagination/ faute d’argent il ne peut pas acheter une nouvelle voiture ( par manque d’argent.

A Angers, cette jolie ville des Pays de la Loire, il y a beaucoup d’étudiants mais il n’y a pas assez d’habitations alors faute de logements, ils doivent partir.

On récapitule : aujourd’hui on a vu la locution Faute de, on l’emploie quand quelque chose manque, quand on n’a pas . Faute d’argent je ne peux pas voyager// l’expression remettre le couvert : recommencer à faire quelque chose, être au bout du rouleau c’est être épuisé, très fatigué, ne plus avoir de ressources.

Merci de votre attention. J’espère que ce podcast vous est utile. Vous pouvez voir les Unes des journaux, lire la transcription sur mon blog oui-speakfrench.com, et me laisser un commentaire, une question…si vous aimez « Le français à la Une », n’hésitez pas à le partager avec vos amis !

A très bientôt.





5 views

Contact Me &
Let's Get Started

ouispeakfrench@gmail.com         Follow me on :
+33 (0)7.67.65.62.06

Mentions légales

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 by Ouispeakfrench.
 created with Wix.com