A la Une vendredi 4 septembre

Bonjour, bienvenue dans le français à la une. Ce podcast a pour objectif d’apprendre le français avec la presse.

Je suis Viviane, et je vous aide à décrypter les titres des journaux ceux que vous lisez en première page, qui font ce que l’on appelle : la Une

De nombreux journaux ce vendredi font leur Une avec le plan de relance de l’économie présenté hier par le 1er ministre, un plan de 100 milliards d’euros.

A quoi vont-ils servir ? se demande le Télégramme. Servir suivi de la préposition à pour dire être utile a : à quoi ça sert ? Qu’est-ce que je fais avec ça ? Une fourchette ça sert à manger. A quoi vont servir les milliards ? Ouvrez le journal pour le savoir si vous n’avez pas écouté le ministre.

Libération se penche sur l’aide annoncée dans ce plan pour le secteur culturel. « 2 milliards pour la culture, l’obole d’air » le journal fait ici ce que l’on appelle un jeu de mots, il joue avec les mots. Je vous explique.

Une obole c’est à l’origine le nom d’une monnaie de la Grèce antique, on utilisait l’obole en France jusqu’ au 17e siècle, et puis la monnaie a perdu beaucoup de sa valeur et c’est devenu synonyme d’une petite quantité d’argent que l’on donne, un don sans grande valeur, une petite contribution. Ces 2 milliards sur 100 semblent donc une petite offrande faite à la culture mais en écrivant obole d’air, le journal se réfère à « un bol d’air » prendre un bol d’air, c’est respirer de l’air pur, ça fait du bien à la santé. Quand quelque chose est ou apporte un bol d’air c’est que ça apporte de l’oxygène, ça permet de revivre au sens propre et figuré.

Les 2 milliards apportées au domaine de la culture très sinistré par la crise sanitaire sont un effort certes, (un bol d’air) mais reste une obole (une petite somme). Voilà donc le sens de ce titre bien trouvé non ?

Le quotidien communiste « L’humanité » voit dans ce plan quant à lui « un chèque en blanc pour le patronat » le patronat c’est l’ensemble des chefs d’entreprise. Faire un chèque en blanc c’est signer le chèque en laissant libre l’espace réservé au montant. C’est-à-dire que celui qui reçoit le chèque écrit la somme d’argent qu’il veut. Le journal estime donc que l’état fait un cadeau aux entrepreneurs avec son plan de relance.

Allez, récapitulons les mots du jour.. Servir à : être utile à a quelque chose/ une obole, c’est une petite offrande d’argent. Prendre un bol d’air, signifie s’aérer, être un bol d’air c’est apporter de l’oxygène et permettre de revivre. Le patronat c’est l’ensemble des chefs d’entreprises (les patrons), faire un chèque en blanc c’est faire un cadeau.

C’est tout pour aujourd’hui, merci de votre attention

« Le français a la Une » revient très bientôt pour vous éclairer sur les titres des journaux français.

Si vous appréciez ce podcast, c’est gentil de le faire connaitre autour de vous. Et pour la transcription c’est toujours sur oui-speakfrench.com sur le blog. Allez, à bientôt





4 views

Contact Me &
Let's Get Started

ouispeakfrench@gmail.com         Follow me on :
+33 (0)7.67.65.62.06

Mentions légales

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 by Ouispeakfrench.
 created with Wix.com