A la Une du 9 au 11 novembre

Bonjour, bienvenue dans « le français à la une ». Ce podcast a pour objectif d’apprendre le français avec les titres des journaux.

Je suis Viviane, professeure de FLE, ex journaliste et je vous aide à décrypter le vocabulaire que vous lisez sur la première page des journaux français, les mots et expressions qui font ce que l’on appelle : la Une.

Aujourd’hui 11 novembre est un jour férié en France Moins de journaux paraissent donc. On célèbre la fin de la première guerre mondiale mais à cause de la Covid ce sera comme titre le journal du Nord, l’Union, « en petits comites », avec seulement un petit nombre de personne. Une réunion, un meeting en petit comité c’est une réunion d’un petit groupe.


Les journaux hier avaient des titres optimistes, ça n’était pas arrivé depuis un moment, et bien sûr c’est la possibilité d’un vaccin bientôt qui en était la raison. Le mot espoir s’affichait partout. 'Vaccin anti covid : le fol espoir” titrait par exemple le républicain lorrain. l’espoir, c’est le fait d’attendre avec confiance , on utilise aussi le mot espérance. Le verbe est espérer, j’espère que le vaccin va arriver bientôt.

Le fol espoir, l’espoir fou. Fou qui signifie extravagant, insensé devient fol devant un nom masculin qui commence par une voyelle. Il s’écrit folle au féminin, une folle espérance.

En attendant le vaccin, la situation est critique dans les hôpitaux et le quotidien La Marseillaise pose cette terrible question : « les soignants face à l’effroyable tri des patients ? » faire le tri , c’est choisir, et éliminer, jeter ce qu’on ne veut plus. Si les soignants se trouvent confrontes a un tri parmi les patients, ça veut dire qu’ils doivent choisir qui soigner ou qui laisser mourir, une alternative déchirante, effroyable, qui fait très peur, l’adjectif dérive du mot effroi dont on a parlé il y a peu de temps à propos de l’assassinat du professeur, vous vous souvenez peut être.


Le journal La croix commente quant à lui : « commerce : la bouée numérique »

En effet les commerces fermés en ce moment se tournent vers Internet pour survivre. Pour eux le numérique est une bouée, la bouée est un objet qui me sauve si je ne sais pas nager, être visible sur le net peut sauver certains commerces pour vendre leurs produits.

Malgré ces notes plus optimistes, « novembre est morose » pour La nouvelle république des Pyrénées. Morose, un adjectif synonyme de sombre, maussade, triste.

On récapitule : en petits comite' = en petit groupe, effroyable qui fait très peur, faire le tri c’est l’action de choisir et éliminer/ ce qui est morose est triste.

Un petit conseil pour bien se souvenir des mots nouveaux, écrivez les dans un petit carnet, faites une phrase pour les utiliser dans un contexte et lisez cette phrase à voix haute. De temps en temps relisez le carnet.

Ainsi se termine ce nouvel épisode du « français à la Une » merci de votre attention. Bonne fin de semaine. Et, ou que vous soyez, prenez bien soin de vous.





51 views

Contact Me &
Let's Get Started

ouispeakfrench@gmail.com         Follow me on :
+33 (0)7.67.65.62.06

Mentions légales

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 by Ouispeakfrench.
 created with Wix.com