A la Une cette semaine

Bonjour, bienvenue dans « le français à la une ». Ce podcast a pour objectif d’apprendre le français avec les titres des journaux.

Je suis Viviane, professeure de FLE et je vous aide à décrypter le vocabulaire que vous lisez sur la première page des journaux français, les mots et expressions qui font ce que l’on appelle : la Une.

Aujourd’hui j’ai décidé de faire quelques changements avec le podcast. Parce que j’ai conscience qu’il est difficile de trouver toujours le temps d’écouter ce podcast tous les 2 jours, alors je vais vous le proposer désormais seulement 1 ou 2 fois par semaine.

Nous ferons le tour de l’actualité de la semaine et je vous proposerai 4 ou 5 Unes ou j’ai vu des mots ou des expressions intéressantes pour raconter ce qui se passe en France.

Voilà on peut commencer la troisième saison du français à la Une.

Donc cette semaine, j’ai relevé mercredi le titre du journal Libération « laïcité : on marche sur les braises tout le temps » ce titre est la parole d’un enseignant après le meurtre de Samuel Patty ce professeur assassine’ par un jeune terroriste tchétchène pour avoir montré une caricature du prophète. Les braises c’est le bois qui est très très chaud (sous les flammes dans le feu, il y a les braises).

Marcher sur les braises au sens figure’ cela veut donc dire que l’on doit avancer en faisant très attention parce que le sujet est très délicat.

Les enseignants font face à des étudiants véhéments, des parents très susceptibles, il est très difficile pour eux d’aborder avec sérénité aujourd’hui certains thèmes comme celui de la laïcité .


Le journal national Le Figaro reprend cette inquiétude en titrant : « face aux dérives, les enseignants disent leur désarroi ». 2 mots ici, les dérives : quelque chose dérive quand elle s’écarte de la norme, qu’elle n’est plus dans le cadre normal. Les dérives ce sont les glissements sans contrôle, comme un bateau qui dérive quand il est seulement pousse’ par le vent.


Deuxième mot : Le désarroi c’est une détresse, un trouble moral.

En effet, dans certaines écoles, des collèges, des lycées et des universités, il est possible de parler de tous les sujets. Sauf de la Bible. Sauf du Coran. Sauf des camps de concentration. Sauf d'avortement. Sauf d'homosexualité. Et la liste des thématiques qui peuvent susciter une polémique s'allonge, les professeurs sont inquiets. Ils disent leur désarroi.


Jeudi , j’ai lu a la Une de Nord Eclair « Le virus gagne du terrain », on parle du Covid, on parle du corona bien sûr, il gagne du terrain, qui vient du mot terre. cette expression vient du vocabulaire militaire c’est le fait pour l'un des combattant de repousser son ennemi, de marcher sur son territoire et le forcer à reculer. Dans un autre contexte, gagner du terrain c’est avancer, progresser, se développer.


Résultat de cette progression, le 1er ministre a annoncé de nouvelles mesures, « le tour de vis de Casteix » (Jean Casteix) titre le journal l’Eclair ce vendredi , ce fameux tour de vis que je vous ai expliqué plusieurs fois déjà, on resserre , on durcit les mesures et ce sont maintenant 46 millions de français qui doivent respecter un couvre-feu dans 54 départements et aussi la Polynésie. « la nuit s’étend sur l’hexagone » résume le quotidien national l’humanité. L’hexagone est une périphrase pour dire la France, parce que la France comme un hexagone a 6 cotés.


Et du coup, Les Echos s’inquiètent « la reprise en péril » la reprise économique, le nouvel essor, l’amélioration de l’économie est en péril, c’est-à-dire en danger c’est bien sur la conséquence de cette pandémie qui dure.


Allez pour finir la semaine une expression que j’ai trouvé à la Une du journal local hebdomadaire qui s’appelle « l’orne » « rats le bol » rats au pluriel comme le petit rongeur cet animal ….. mais il y a ici un jeu de mots car l’expression ras le bol signifie stop, assez// j’en ai ras le bol = j’en ai assez/ j’en ai marre, je suis fatigue de ca// mon bol est plein/ la situation dont parle le journal est que les rats envahissent les maisons dans un village de Normandie.

Et Ras le bol, nous on va le dire aussi à propos du virus !


Récapitulons : Les mots de la semaine : le désarroi= le trouble, la détresse, l’hexagone c’est une autre façon de dire la France / être en péril = être en danger

Les expressions : marcher sur des braises = aller avec prudence /gagner du terrain= progresser, avancer / j’en ai ras le bol= j’en ai assez, ça suffit/

Voilà pour ce nouvel épisode du « français à la Une » merci de votre attention.

Si vous trouvez ce podcast utile, partagez le et faites-moi savoir. Un petit message sur mon site oui-speakfrench.com / blog pour me laisser vos commentaires est très utile, A la semaine prochaine.





18 views

Contact Me &
Let's Get Started

ouispeakfrench@gmail.com         Follow me on :
+33 (0)7.67.65.62.06

Mentions légales

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 by Ouispeakfrench.
 created with Wix.com