A la Une 7 mai

Bonjour, bienvenue dans « le français à la une », saison 4

Ce podcast décrypte les titres des journaux. Une façon pour vous d’apprendre des mots et des expressions à travers l’actualité française. Je suis Viviane, professeure de FLE, et je lis pour vous la première page des journaux français, on l’appelle : la Une.


Alors cette semaine qu’ avons nous a la une des journaux ?

Concernant la pandémie, le Midi libre s’interroge « auto test : flop en vue ? » le journal nous dit ainsi que les auto test , disponibles dans les lycées pour les élèves , les étudiants ne semblent pas être très utilisés, en effet un flop c’est un mot familier pour dire un échec. Ex : le dernier disque de ce chanteur est un flop , il n’a donc pas marche’ , il ne s’est pas vendu.

Flop en vue pour les auto tests, l’echec pour les tests que l’on fait soi-même, l’échec est a prévoir.

Le républicain lorrain, quotidien de l’est de la France annonce quant a lui que pour la « vaccination : les vannes s’ouvrent » même idée a la Une de la Charente libre qui écrit « Macron ouvre les vannes » - les vannes c’est un dispositif qui sert à retenir l’eau, si on les ferme ou à laisser passer l’eau si on les ouvre, dans un barrage par exemple. Par extension et dans le langage familier, l'expression « ouvrir les vannes » donne l'idée de laisser libre cours à quelque chose. Ainsi le président a décidé de permettre à tous les français d’avoir accès à la vaccination. Il a donc ouvert les vannes.


Ouest France revient sur l’anniversaire des 200 ans de la mort de Napoléon qui était le 5 mai, avec ce titre « commémorer n’est pas forcement célébrer »

En effet il y a eu quelques polémiques sur le fait de célébrer Napoléon. On peut néanmoins le commémorer, c’est-à-dire se rappeler la mémoire. On commémore la fin de la guerre, on commémore le centenaire de tel ou tel évènement. On a donc commémoré le bi centenaire de la mort de Napoléon mais pas forcément- pas nécessairement célébré cet evenement.

Le journal national Libération a préféré célébrer les 20 ans de l’accession au pouvoir du parti socialiste, 10 mai 1981 c’était l’élection de François Mitterrand: « le bel émoi de mai » titre le journal. Un jeu de mots comme à son habitude, puisque habituellement on dit « le beau mois de mai ». Or, le quotidien écrit « le bel émoi de mai » un émoi c’est une émotion/ l’adjectif est ému/ je suis ému, je suis touche ‘. Libération nous rappelle là la grande joie des électeurs de François Mitterrand à l’issue de cette élection. On voit bien sur la photo combien les gens sont heureux de cette nouvelle.


On récapitule les mots du jour : un flop c’est un échec/ ouvrir les vannes c’est laisser les choses se faire, laisser libre cours, sans contrainte . / un émoi c’est une émotion.


Et voilà pour cette semaine, merci de votre attention. Vous êtes nombreux à adhérer au blog, j’espère que la transcription vous est bien utile pour suivre ce podcast. Je vous souhaite un bon weekend et je vous dis à bientôt pour d’autres mots et expressions tirés de l’actualité française. D’ici-là, profitez de la vie, soyeux heureux et parlez français !






140 views0 comments

Recent Posts

See All