A la Une 3 juin

Bienvenue dans « le français à la une », saison 4

Je suis Viviane, professeure de FLE, et je lis pour vous la première page des journaux français, on l’appelle : la Une. Une façon pour vous d’apprendre des mots et des expressions à travers l’actualité française.


Bonjour, j’espère que vous allez bien. Cette semaine je vous ai choisi 3 titres dans la presse française. Le premier je l ai lu a la Une du journal Sud-Ouest : il disait « vaccination : incontournable Doctolib » Doctolib c’est la plateforme que les francais utilisent pour prendre rendez-vous pour recevoir le vaccin anti Covid. Une plateforme devenue donc incontournable, littéralement qu on ne peut pas contourner, c’est à dire qu’ on ne peut pas éviter.

Un endroit incontournable c’est un endroit qu’ il faut avoir vu, qu il est indispensable de connaitre. Le site doctolib est devenu incontournable pour qui souhaite se faire vacciner.

L’union nous montre des femmes faisant de la gymnastique en extérieur et ecrit : » la salle de sport leur a tant manque » les salles de sport elles sont toujours fermées, elles doivent rouvrir le 9 juin, elles nous manquent ,ici pour les anglophones notamment, c’est la construction de la phrase qui surprend. Elle est à l’inverse.

Le sport en salle me manque. Je suis impatiente de voir leur réouverture / la salle de sport leur a tant manqué. Ils ont été privés de leurs exercices physiques en salle tellement ( synonyme de tant) .

Le verbe manquer se retrouve dans un autre titre, celui de Centre Presse qui dit cette fois « les bureaux de vote manquent de bras » il y a en effet bientôt des élections en France, régionales et départementales mais il n’y a pas assez de personnes pour les organiser. Manquer de bras c’est ne pas avoir assez de personnel, pas suffisamment d’hommes et de femmes pour travailler.

Lors d’élections, ce sont des volontaires qui supervisent le déroulement du vote, on les appelle des assesseurs. Les mairies recherchent donc des bras pour les 20 et 27 juin, jours des élections.

Dernier titre de cet épisode, je l’ai lu sur La dépêche du midi , il dit : » insécurité : qui sont les forcenés » ce titre fait référence a des faits-divers récents , des hommes armes qui ont tué et se sont échappé dans la nature ou enfermes. D’importantes forces de police, chiens et hélicoptères ont été mobilisés pour les neutraliser.