A la Une 15-17 decembre

Bonjour, bienvenue dans « le français à la une ». L’objectif de ce podcast est de vous apprendre le français avec les titres des journaux. Une façon aussi de connaitre ce qui se passe en France. Je suis Viviane, professeure de FLE, et je vous aide à décrypter la première page des journaux français, pour enrichir votre vocabulaire par les mots et expressions qui font ce que l’on appelle : la Une.


Que disent les titres des journaux cette semaine? “Castex autorise l’école buissonnière” peut-on lire à la Une du quotidien régional L’Alsace.

Faire l’école buissonnière est une expression qui signifie ne pas aller à l’école, c’est s’amuser au lieu d’aller à l’école.


Jean Castex, le 1er ministre a en effet annonce que les enfants peuvent ne pas aller à l’école jeudi et vendredi avant les vacances de Noël, cela pour les protéger quand ils iront voir leurs grands parents pour les vacances de Noël.


Sur le journal Normandie je lis : ‘ comme un air de capharnaüm » le mot capharnaüm est employé pour qualifier un grand désordre, un fouillis d’objets divers entassés en vrac (comme par exemple la chambre de votre enfant ou le grenier de votre maison!). C’est une figure de style dans laquelle un nom propre est utilisé comme nom commun. En effet à l’origine, Capharnaüm, avec une majuscule, est une ville de Palestine, située au nord du lac de Tibériade. C’est là que Jésus Christ serait venu s’installer après avoir quitté Nazareth, c’est à Capharnaüm qu’arrivent tous ceux qui souffrent, malades, possédés, épileptiques, paralysés. C’est cette foule hétéroclite qui a fait de Capharnaüm le symbole du désordre et de la désorganisation.

Les différentes mesures prises pour lutter contre la Covid ont un air de capharnaüm, selon le journal normand, un grand désordre.


Les journaux le parisien et Aujourd’hui en France dénoncent « Le grand gaspillage du suremballage »