A la Une 3 juin

Bienvenue dans « le français à la une », saison8, et oui nous sommes au printemps !

Ce podcast décrypte pour vous la première page des journaux français, on l’appelle : la Une. Je suis Viviane, professeure de FLE, et je suis heureuse de vous aider dans votre apprentissage du français grâce aux mots et expressions lus dans la presse française.


Bonjour, me voilà de retour, ah oui ça fait du bien de prendre quelques jours de vacances.

Retour donc vers les journaux francais, hier il y avait une grève très inhabituelle, en effet pour la première fois les diplomates francais ont cessé le travail. « Fatigués », « inquiets pour leur avenir » et « en manque de considération », les personnels du Quai d’Orsay, l’autre nom du ministère des affaires étrangères, ont protesté contre des réformes mettant en danger, selon eux, l’efficacité et le prestige de la diplomatie française.

A la Une du journal La croix on pouvait lire : « le ras le bol des diplomates »

Ras le bol,(epel) j’ai expliqué cette locution il y a un moment, je vous la rappelle. En avoir ras le bol, c’est en avoir assez. Le bol est plein, j’en ai ras le bol, je suis fatigué de cette situation, ou encore j’en ai marre.

Autre ras le bol celui des électriciens.

Hier encore, et ca s’est passé dans ma ville, c’est Le courrier de l’ouest qui l’écrit ce matin « courant coupé, la pagaille à Angers » et oui, plus de 2 heures sans électricité, sans internet, impossible de donner mes cours en ligne, le courant était coupé, le courant électrique.. C’était la pagaille (epel) c’est-à-dire la désorganisation, le chaos , la confusion. Imaginez : les personnes bloquées dans les ascenseurs, les feux de circulation qui ne marchent plus, une pagaille consequence d’un mouvement de grève des employés de l’industrie electrique qui demandent une augmentation de salaire.


A part les grèves en France, l’actualité c’est une nouvelle fois des élections, celle des députés qui se dérouleront les 12 et 19 juin.

« Les candidats battent la campagne » nous dit le quotidien normand, L’Orne.

Battre la campagne cela signifie parcourir la campagne, voir du pays. On utilise cette expression de 2 façons, pour dire que l'on ne réfléchit pas logiquement, qu'on a l'esprit ailleurs, qu’on divague, on se perd dans ses rêves à la campagne. L’autre sens de cette expression, c’est parcourir le terrain de chasse dans tous les sens pour faire lever le gibier, ca concerne les chasseurs et les futurs députés en effet parcourent le terrain à la recherche non pas de sangliers ou de lapins mais des électeurs.

Toujours a propos de ces futures élections, le journal national L’opinion annonce : « Macron sous la menace d’une majorité ric rac » Ric rac ca veut dire très juste suffisant,

Par exemple un étudiant est passé ric rac dans la classe superieure parce que ses résultats etaient très moyens, ou encore je ne peux pas aller au restaurant je suis ric rac au niveau finances en ce moment.

Pour le president, à l’issue des elections, la question est de savoir s’il aura une majorité à l’assemblée nationale , elle sera peut etre ric rac , très limitée.



Voila pour cette semaine. Je recapitule : une expression familière : j’en ai ras le bol, j’en ai assez, je suis fatigué de la situation, la pagaille c’est le désordre, le chaos/ battre la campagne c’est chasser le gibier, parcourir la campagne/ etre ric rac c’est avoir à peine, etre très juste, très limite.

Merci beaucoup de votre attention.


Je vous rappelle que vous pouvez voir les Unes et lire le texte de cet épisode sur le blog de oui-speakfrench.com /tous les épisodes sont sur le site en anglais, sur la version francaise vous ne trouverez que les plus recents.

si vous aimez ce podcast merci de le faire connaitre autour de vous et n’hesitez pas à m’ecrire vos pensées à ouispeakfrench @gmail.com .

Je vous souhaite un très bon week end,






1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout